L'Echo des Remparts de Thodure vous souhaite la bienvenue sur son site Internet
L'Echo des Remparts de Thodure vous souhaite la bienvenue sur son site Internet

Présentation et historique de l'école de musique

Dans les premières années d’existence de notre fanfare, ce sont les chefs successifs où les musiciens les plus doués qui formaient les jeunes qui à l’époque étaient exclusivement de sexe masculin.

Citons quelques noms :

-        Avant 1914 : Guerenet Adolphe, Nemoz Victor, Boisset Vincent

-        Après guerre : Boisset Vincent, Marmonier Elie, Huchet Joseph, Michel Philibert

Ces cours consistaient surtout à la pratique de l’instrument avec très peu de notions en solfège. Les parents signaient des autorisations afin que leurs enfants puissent suivre les cours.

 

Après 1945, Armand Bourdat et Paul Bernard prennent momentanément la suite, aidés par Marmonnier et Huchet vieillissant mais toujours présents. Puis, très vite René Tabaret commence à s’en occuper. Pendant de nombreuses années il va assumer quasiment seul cette responsabilité.

 

Durant les années 50, débutent les examens fédéraux auxquels nous participerons jusqu’en 1982.

 

A la fin des années 60, arrivent les premiers intervenants extèrieurs avec Mr Pelissier professeur de tambour pour tout le groupement ainsi qu’une professeur de saxophone qu formera les 4 premières filles de la fanfare.

Parallèlement, à la demande de notre société et avec l’appui de la fédération, la commune prend en charge des initiations à la musique données à l’école publique par Mme Caillot de Coublevie, puis plus tard par Mr Lemoine jusqu’à la fin des années 70.

 

 

En 1972, l’arrivée de Mr Lemoine, professeur confirmé, va faire évoluer et fortement progresser notre école de musique.

Quelques temps après, Mr Moyroud Henri, de Sardieu, perfectionnera nos jeunes tambours initiés par Serge Frandon, Gilles Frandon et Dominique Laurencin.

 

Début 80, Pascal Tabaret prend petit à petit la suite de son père, puis seconde Mr Lemoine en étant responsable des débutants et en s’occupant des instruments à embouchures.

 

Par la suite, nos élèves de tambours participent aux stages fédéraux et prennent quelques cours à Saint Etienne de Saint Geoires avec L’alerte Delphinale. Jérôme Ageron et Vacher prendront le relais, puis Lauriane Piladelli en 2000 et enfin Nicolas Frandon et Jonathan Tabaret en 2002.

 

En 2000, Nelly Muguet donne ses premiers cours de flûte et formera notre première flutiste. Une première experience avait eu lieu au milieu des années 90, les cours étaient enseignés par Mlle Annette Blanc.

Octobre 2002, Jacques Monnet nous rejoint en remplacement de Mr Lemoine à l’enseignement de la clarinette. En tant que directeur de l’école de musique de St Etienne de St Geoirs, il nous propose de présenter quelques élèves aux examens fédéraux. Huit y participeront, cinq auront la première mention dont trois avec les félicitations du jury. A ces 3 jeunes sont remis un médaillon : Johan Tardy et Manuel Teixeira à la trompette et Aurélie Joud en solfège.

 

En 2003, Mr Lemoine arrête ses activités de professeur après 31 ans de service.

Pascal Tabaret a pris en charge le solfège disposé en 4 sections et M. Monnet prendra la relève pour la clarinette et le saxophone jusqu’en 2011. Nelly s’occupe des cours de flute tandis que Nicolas et Jonathan s’occupent des tambours qui suivent toujours les stages fédéraux. Enfin Johakim Da Silva, musicien à l’Echo de la Valloire enseigne le trombone.

D’autres professeurs « extérieurs » viendront également enseigner à l’école de musique par la suite, notamment Violaine Gérard pour la flûte, Jean-Michel Andres et Jean-Baptiste Perez pour le saxophone.

 

De nos jours

 

Depuis septembre 2004, l’école est déclarée en section supplémentaire de la fanfare à la fédération des sociétés musicales Dauphinoises. Elle peut ainsi participer aux différentes épreuves proposées par la confédération musicale de France ou par la fédération elle-même.

 

Plusieurs professeurs se sont succédés à la formation musicale. Aujourd’hui c’est Agnès Crétinon et Pascal Tabaret qui s’occupent de sept petits groupes : quatre en premier cycle, deux en second cycle, ainsi qu’une classe d’adultes. En tout 21 élèves suivent des cours de formation musicale.

 

En formation instrumentale, les instruments proposés sont ceux utilisés dans une fanfare : Les bois (clarinette, flûte), les cuivres (saxophone, trompette, petite basse, trombone), tambour et percussion (congas, glockenspiel, batterie, autres…).

 

Plusieurs professeurs participent à l’apprentissage de ces instruments : Christophe Sers, professeur de saxophone ; Véronique Bouteillon, professeur de clarinette ; Agnès Crétinon, professeur de flûte ; Olivier Cruz, professeur de trombone et euphonium ; Pascal Tabaret (bénévole) donne des cours de trompette ; Raphaël Calais, professeur de percussion et batterie. Rolland Perret, Maître tambour, intervient une fois par mois sous forme de stage, il est aidé par Jonathan Tabaret (bénévole), qui lui, donne des cours chaque semaine. En tout 34 élèves suivent des cours de formation instrumentale.

Le niveau souhaité pour tous est le brevet de fin de deuxième cycle au minimum.

Mis à jour le 14/11/2017

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'Echo des Remparts